Stéphanie Ledoux expose

29 octobre 2015

st-ledoux

Du 2 novembre au 16 janvier, à l’Essence du Thé, 12 rue Notre Dame des Champs 75006 Paris (métro Saint-Placide).

Du 2 novembre 2015 au 16 janvier 2016, la Maison de Thé George Cannon « L’Essence du Thé » accueille les réalisations de Stéphanie Ledoux, réunies dans une très belle exposition intitulée : « Thé Indigo ».  Globe trotteuse dessinatrice et passionnée de destinations lointaines, Stéphanie Ledoux vous embarque dans son univers de portraits et de carnets de route, le temps d’un voyage couleur indigo. Pendant toute la durée de l’exposition, vous pourrez découvrir ou redécouvrir, sur dégustation, les plus grands crus chinois de notre théothèque. Au travers de ces portraits, c’est à un voyage sur la route des thés en indigo que nous vous convions.

Pour connaître cette maison de thé, cliquer ici.

Pour connaître le travail de Stéphanie Ledoux, cliquer ici.

Publicités

Les portraits brodés de Lauren DiCioccio

24 août 2015

L’Américaine Lauren DiCioccio brode tout ce qui lui tombe dans les mains : réveil, carte à jouer, montre …. Et même des photos publiés dans le New York Time, et seulement dans ce journal !!

lauren1

lauren2

D’autres infos sur Lauren en cliquant ici. Ou ici.


Pascale Drivière expose

21 août 2015

Pascale Drivière expose ses portraits brodés à Castelnau de Montmiral :

pascale1

Pour plus d’infos, il y a son site : clic clic ici.


Portraits découpés

17 septembre 2014

Impressionnants, les portraits découpés de l’artiste belge Kris Trappeniers :

kris2

kriss

Il dessine au stylo, puis découpe complètement les portraits, faisant une espèce de dentelle papier. Il lui en faut de la patience et de la minutie !!

lien


Les portraits de Florian Nicolle

3 août 2014

Je découvre avec beaucoup de plaisir les portraits de Florian Nicolle, jeune artiste graphique :

florian_nicolle

nicolle

C’est magnifique, c’est trop beau, c’est somptueux !!!!

lien

lien vers son site


Portraits à la machine

28 juillet 2014

J’ai connu la Britannique Harriet Riddell lors du dernier salon Aiguille en Fête, en février dernier. J’ai trouvé incroyable sa démarche, le fait qu’elle fasse des portraits non seulement à la machine, mais qu’elle se déplace avec cet outil – dernièrement elle était aux Pays-Bas lors d’un mariage -, qu’elle ose poser sa machine n’importe où -dès qu’il y ait une prise électrique – et qu’elle fasse le portrait de la personne en face avec une dextérité à faire envie :

harriet3

 

harriet

Un travail remarquable ! Harriet ne fait pas seulement des portraits, elle réalise également des paysages. Pour plus d’infos, il suffit d’aller sur son site !

lien


Picasso à Quimper

8 juillet 2014

Picasso_bandeau

Bâtie à partir des riches collections graphiques de la Fundación Picasso (musée-maison natale) de Malaga, l’exposition décline l’importance du modèle féminin dans l’œuvre de Pablo Picasso. Au travers d’une sélection de près de 70 estampes réalisées entre les années 1920 et 1970 et de plusieurs œuvres prêtées par des musées français, le public est invité à découvrir les multiples variations que l’artiste a créées autour de « l’éternel féminin ».

L’ensemble des gravures exposées, une première en France, permet de voir combien les femmes de la vie de Picasso mais aussi les femmes imaginées, rêvées et fantasmées ont compté dans sa production artistique. Fernande, Marie-Thérèse, Dora, Françoise et Jacqueline ont marqué son œuvre qui brouille les frontières entre l’art et la vie. Leurs portraits nous font entrer dans leur  intimité.

La gravure occupe une place privilégiée dans la pensée picturale de Picasso. Véritable journal intime de sa création, elle est le lieu où s’expriment tous ses thèmes de prédilection : l’éros, la famille, la référence aux grands maîtres, le peintre et son modèle dans l’atelier, l’illustration d’ouvrages poétiques…

Au musée des beaux-arts de Quimper, 40 place Saint-Corentin – 29 000 Quimper

lien


%d blogueurs aiment cette page :