Des mouchoirs de prisionniers


La galerie Christian Berst explore les frontières de l’art brut en exposant, du 11 mars au 19 avril, des oeuvres produites en milieu carcéral : une cinquantaine de paños mexicains, mouchoirs sur lesquels les détenus dessinent à l’encre, emblématiques de la subculture latino des prisons de Los Angeles. Le cabinet de curiosité sera consacré aux dessins de  Boris Santamaria, prisonnier cubain exposé pour la première fois.

PAN003Galerie Christian Berst, 3-5 passage des gravilliers, 75003 Paris. Du mardi au samedi de 14 à 19 heures.

lien

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :