La Princesse perdue


Incroyable enquête « La Princesse perdue de Léonard de Vinci » :

Comment un tableau anonyme « allemand 19e siècle », racheté 19 000 $ il y a cinq ans par un collectionneur privé, peut-il s’avérer être aujourd’hui un Léonard de Vinci estimé à plus de 140 millions de dollars ?
Peter Silverman dévoile pour la première fois les indices qui l’ont mis sur la piste de La Belle Princesse. Il raconte les minutieuses investigations des meilleurs experts et scientifiques internationaux, de New York à Varsovie, confirmant à présent qu’il s’agit bien du 13e portrait connu de Léonard, sans doute celui de Bianca Sforza, peint il y a plus 500 ans par le maître.

princesseCe livre se lit comme un polar, une enquête menée par le propriétaire de ce tableau, une histoire incroyable !

« La Princesse perdue de Léonard de Vinci », Peter Silverman et Catherine Whitney, éd. Télémaque, 286 pages, 22 €.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :