Des méchants et des imbéciles…


« Méchants non, imbéciles, ce qui n’est pas la même chose. La méchanceté suppose une détermination morale, une intention et une certaine réflexion. L’imbécile, ou la brute, ne s’attarde pas à réfléchir ou à raisonner. Il agit par instinct, comme un bœuf de labour, convaincu qu’il fait le bien, qu’il a toujours raison, et fier d’emmerder tout ce qu’il voit différer de lui, que ce soit pas la couleur, la croyance, la langue, la nationalité ou la manière de se distraire ».

Lu dans « L’Ombre du vent », de Carlos Ruiz Zafon, Grasset, 2001.

OmbreDuvent

Une bonne idée de lecture pour ces vacances ! Un ouvrage très bien construit, captivant, inoubliable !

Publicités

3 Responses to Des méchants et des imbéciles…

  1. Catherine L. dit :

    Je ne connais pas ce livre mais d’après cet extrait, tout le monde est forcément soit méchant, soit imbécile. Le choix me pousserait à choisir méchante… quand-même !

    • eh bien non ! il y a bien sûr d’autres catégories. Là, l’auteur voulait simplement faire une différence entre imbécile et méchant. Parce que des fois on dit « untel est un imbécile » eh bien non, il est méchant… 🙂

  2. Lumir dit :

    Un très beau livre, en effet, nostalgique et fort à la fois. J’ai bien aimé !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :