Du point de croix au Centre Pompidou-Metz !!


Petite virée ce lundi jusqu’à Metz pour voir l’exposition « 1917 » au Centre Pompidou-Metz qui présente la plus grande oeuvre de Picasso : le rideau de scène du ballet Parade, réalisé en 1917, 45 kg, 10,50 x 16,40 m.

Le lieu est déjà très exceptionnel, le bâtiment peut être vu avant l’entrée du train en gare car il se situe à proximité :

L’exposition 1917, qui doit se terminer le 24 prochain, est magnifique, même si on n’est pas fan de guerre, comme moi. Ma surprise, cependant, fut énorme quand je me suis retrouvée nez à nez avec « Symétrie pathétique », de Jean Arp (188–1966) et Sophie Taeuber-Arp (1889-1943), oeuvre en coton datée de 1916-1917 :

Youpi, le point de croix dans un lieu d’art contemporain !!! Enfin !!!!!!

Pour voir d’autre photos du Centre, clic clic ici. Pour voir des oeuvres de l’expo, désolée, il faut y aller (ou acheter le catalogue) !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :