La couturière, thème de tous les arts


La « grisette », cette jeune couturière à la fois « sage » et coquette, envahit au XIXe siècle la littérature, les beaux-arts ou la chanson. La Maison de Balzac présente la première exposition consacrée à cette figure multiple et mobile, étonnamment moderne par sa capacité à s’adapter aux différents médias. Romances enregistrées à l’occasion de l’exposition, peintures célèbres et gravures moins connues… la diversité des œuvres fait écho à la variété des activités de la grisette et à sa perpétuelle métamorphose.


Exposition « Elle coud, elle court, la Grisette … » jusqu’au 15 janvier 2012 à la Maison de Balzac,  47 rue Raynouard, 75016 Paris (métro Passy).

Plus d’infos clic clic ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :