Un festival sur la culture indigène brésilienne


Le festival Manduá (qui signifie «mémoire» en langue indigène Guarani), dédié à la culture indigène brésilienne, aura lieu à Paris du 7 au 14 octobre prochain.

Organisé par l’association La Lune vagabonde, ce festival propose au public projections, débats, exposition photographique et représentation théâtrale. La thématique de cette 1ère édition est la transmission. Le parrain est Daniel Munduruku, écrivain indien brésilien, représentant de la littérature indigène brésilienne et défenseur de la culture indigène brésilienne au Brésil et à l’étranger.

L’objectif du Festival est double :
– faire découvrir au public français la culture indigène brésilienne
– être un porte-parole de cette culture menacée, en lui offrant une visibilité en France.

Seront présentés des documentaires de différentes ethnies, réalisés par les indiens eux-mêmes. Un long métrage de fiction est prévu en ouverture du Festival : le film « Terra Vermelha » de Marco Bechis.

Plus d’infos en faisant clic clic par ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :