La peinture autrement


C’est le nom de l’exposition présentée jusqu’au 7 novembre au musée Chagall de Nice.

Le musée national Marc Chagall présente les démarches d’artistes qui, des années 80 jusqu’à aujourd’hui, ont choisi de faire de la peinture « autrement ».
Reprenant les questionnements des années 70, les générations suivantes continuent de se soucier de l’identité de ce médium et de ses limites.
Ainsi, Adrian Schiess et Pascal Pinaud se sont, chacun à leur manière, engagés dans une telle recherche, privilégiant pour l’un les surfaces où dominent de miroitantes monochromies et pour l’autre celles où les accidents de toutes sortes viennent leur conférer une réalité plastique indéniable.
La profondeur noire du pétrole des pièces du groupe BP reflète l’esprit critique qui les a fait émerger. Dans les oeuvres de Sandra Lecoq, Marc Chevalier, Dominique Figarella ou Michel Blazy le recours à des matériaux inattendus (le tissu, le scotch, le chewing-gum, les aliments périssables)  témoigne des potentialités d’expérimentation et de renouvellement de la peinture.

Et ainsi mon oeil a tout de suite été attiré par l’oeuvre de Pascal Pinaud, une oeuvre sans titre, construite entre septembre 2007 et avril 2008 avec de la laine tricotée marouflée sur bois (265 x 183,5 x 3,5 cm) :

Comme quoi, tout est art !

Musée national Marc Chagall, avenue du Docteur Ménard, 06000 Nice. Pour plus d’infos, clic clic ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :